18 février 2011

9. Bitter Branches

Des branches amères

Des branches amères qui se déploient.

Il n’y a rien de plus amer que le bois.

Il pousse dans ce monde pure,

Enroulant ses racines, un essaim d’abeilles,

Qui s’enroule autour des pieds des soldats

Des soldats, se tenant alignés,

Sous la terre humide

Tenant leur fusil bien haut.

Tenant leurs femmes

aux mains pures.

 

Garder la lunette en l’air pour voir.

Garder la lunette en l’air pour voir à travers ;

des soldats restant en formation,

tenant leur fusil bien haut.

Leurs femmes encore jeunes, de leurs mains pures

dessinent un au revoir.

 

Leurs armes sont comme des branches amères

se déployant sur ce monde pure.


9

Posté par daturableu à 09:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur 9. Bitter Branches

Nouveau commentaire